Relevés d’architecture : quel est le rôle du géomètre ?

Mots clés

Géomètre
Relevé
Architectre
FIG

Historiquement, un architecte a tendance à confier les relevés d’architecture à un géomètre. Mais quelle est la mission de celui-ci, quels sont ses outils et sa valeur ajoutée ?

Avant d’aller plus loin dans la description de la fonction d’un géomètre, un mot sur la FIG : la Fédération Internationale des Géomètres.

Fondée en 1878 à Paris, cette ONG reconnue par les Nation Unies est l’unique organe international qui représente toutes les disciplines liées à la topométrie.

Le but de la FIG est d’assurer que tous les praticants de la  disciplines topométriques satisfassent aux besoins des marchés et des communautés qu’ils servent. Dans cet état d’esprit, celle-ci tend vers son objectif en promouvant la pratique de la profession et en encourageant son développement au niveau professionnel.

Géomètre effectuant un relevé d’implantation et d’altitude à l’aide d’un GPS différentiel

Le géomètre-topographe traite exclusivement la partie technique du métier et participe aux travaux de génie civil, topographie générale, expertises techniques, à l’exception du domaine foncier, réservé aux géomètres experts-fonciers.

Il utilise un matériel spécifique permettant de mesurer différents objets sur le terrain afin de les reconstituer ensuite sur un logiciel DAO (Autocad, Archicad, Revit, Bricscad, etc.). Il participe également aux projets d’infrastructures, épaule les bureaux d’études et les entreprises de travaux publics dans leurs différentes missions.

Un géomètre-topographe est avant tout un technicien dont la mission consiste à relever toute sorte de mesures à l’aide d’instruments adaptés en fonction des objets visés ainsi que de la précision nécessaire.

La palette de ses missions s’étend d’une simple mesure du terrain et de sa représentation (topographie) en modèle du terrain numérisé, au lever de corps de rue (mesures en ville avec l’objectif de représenter fidèlement la voirie et tous les objets de l’environnement visible (plantations, mobilier urbain, trottoir, panneaux de signalisation, …).

Le géomètre peut effectuer des missions d’implantation, de contrôle de chantier, de verticalité, de bathymétrie (relief des fonds marins) et autres domaine particuliers.

En Belgique, la profession de géomètre est régie par une loi de 2003. Depuis lors, seul le titre de géomètre-expert doit y être utilisé. Toutes les autres dénominations telles que géomètre, géomètre-topographe, géomètre-arpenteur, etc. sont maintenant interdites.

Le géomètre-expert est le professionnel qui identifie, délimite, mesure, évalue la propriété immobilière publique ou privée, bâtie ou non, tant à la surface qu’en sous-sol, ainsi que les travaux qu’on y exécute et qui organise son enregistrement ainsiq que celui des droits réels attachés. Par extension, il étudie, projette et dirige l’aménagement ou l’amélioration foncière, rurale ou urbaine.
Il traite des sciences techniques, juridiques, économiques, agricoles et sociales qui se rattachent à l’ensemble de ces domaines.

L’équipement du géomètre :

  • le télémètre laser (permet de mesurer des distances à l’aide de la réflexion d’un faisceau laser)
  • le tachéomètre (permet de mesurer les angles entre deux points, ainsi que la distance entre ces points
  • le théodolythe est le principal outil des géomètres. C’est un instrument optique qui mesure des angles dans les plans verticaux et horizontaux. Il est largement utilisé dans la réalisation des triangulations
  • le niveau optique (utlisé pour lire les mesures d’une mire)
  • le GPS différentiel, qui permet une précision accrue par rapport à la mesure GPS traditionnelle

« L’utilisation d’un scanner laser 3D simplifie et accélère les relevés architecturaux. Le titre de géomètre expert est inutile pour ce faire. »

Effectivement, la capture de relevés n’exige en aucun cas le titre de géomètre-expert. L’équipe Nuage 3D étant constituée de professionnels émérites de l’architecture, nous sommes plus que compétents dans la réalisation de cette opération.

Mais les relevés ne sont qu’une partie du travail et de notre mission. La précision des mesures est ici primordiale. Le nuage de points est la base de la seconde partie de notre mission, la partie décisive.

A la suite du scan complet des immeubles, nous redessinons l’existant dans le détail. Nos clients peuvent ainsi démarrer la conception de leur projet sur une base concrète et incontestable.

J'ai besoin de vous pour un projet en cours :

3 + 15 =